Bourse universitaire complémentaire pour réfugiés reconnus

IMG 4419red

Le Recteur Stéphane Pallage, Mme Joanna West, responsable des étudiants défavorisés, Mme Lamia Alaubaidi, boursière, avec les membres Lions lors de la présentation du projet
 


Selon l'Université du Luxembourg, environ 7 réfugiés réussissent chaque année à être admis à l'Université du Luxembourg. Il ne s'agit bien entendu que de réfugiés bénéficiaires de la protection internationale, c'est-à-dire reconnus et ayant obtenu le statut de réfugié.

Il s'agit pour la plupart de réfugiés ayant entamé des études universitaires dans leur pays d'origine, mais il y en a aussi qui doivent faire une ou deux années d'études complémentaires pour faire reconnaître leurs diplômes universitaires et enfin ceux qui veulent tout simplement entamer de telles études. Pour être admis à l'Université de Luxembourg, tous doivent cependant faire reconnaître leurs diplômes, être admis en année préparatoire et la réussir.

Selon les lois en vigueur, les réfugiés qui s'inscrivent à l'Université perdent leur droit au « revenu d'inclusion sociale » (ex RMG) de 1.466 €/mois et les avantages qui en découlent : aide au logement, allocation de vie chère et assurance maladie. En tant qu'étudiants, ils ne perçoivent plus que la bourse gouvernementale CEDIES de 600 €/mois, ce qui est bien évidemment largement insuffisant pour payer un loyer et couvrir les dépenses de la vie courante.

L'Université estime à environ 1.200 €/mois le minimum dont a besoin une personne seule pour faire des études supérieures. Pour une personne accompagnée d'un enfant les besoins financiers sont bien supérieurs, en particulier parce que l'Université ne dispose que de logements pour célibataires.

Par conséquent un complément d'appui financier est indispensable pour éviter que ces réfugiés ne renoncent à leurs études.

D'où l'initiative du LIONS Club Glasburen auprès de l'Université du Luxembourg pour créer une « Bourse universitaire complémentaire pour réfugiés reconnus ». Le texte élaboré en concertation prévoit pour l'année académique en cours une bourse de 350 €/mois à un étudiant célibataire seul et 3 bourses de 650 €/mois à 3 étudiantes ayant chacune un ou 2 enfants à charge, ce qui au total correspond à 27.600 €/an. Ce budget dépasse les possibilités financières du seul LIONS Club Glasburen, d'où la nécessité de trouver d'autres sponsors et donateurs.

L'ensemble du projet est géré en collaboration étroite avec l'Université. Le LIONS prend en charge la récolte des fonds à verser sur un compte de l'Université. Les boursiers sont désignés en concertation. Les bourses sont versées aux boursiers par l'Université qui par ailleurs s'assure pendant l'année académique que les boursiers suivent les cours et obtiennent les résultats escomptés.

Il s'agit d'une phase pilote. Pour pérenniser cette bourse, il est prévu de signer dans les 6 mois une convention avec l'Université du Luxembourg.

LIONS Club Glasburen
15/09/2019