Ce ne fut qu'après la deuxième guerre mondiale que prit pied au Luxembourg le Lionisme, cette organisation mondiale de service-clubs fondée en 1917 en Amérique par Melvin Jones.

logo 50 234Lors d'un voyage à l'étranger, Fernand Loesch avait rencontré des collègues qui lui firent des éloges chaleureux de ce mouvement en pleine effervescence. Rentré à Luxembourg, il trouva des amis et connaissances qui s'enflammèrent comme lui. Le club de Luxembourg était né. Début 1953, il reçut sa Charte des mains du Secrétaire Général du quartier général de Chicago. Parrains : les clubs de Genève et de Liège.

45637525rAprès quelques années de consolidation, il fut procédé à un premier recrutement de quelques nouveaux membres et à partir de 1963, quelques nouveaux clubs furent créés : Esch-sur-Alzette en 1963, Luxembourg-Moselle en 1964, Éislek et Echternach en 1965 et Luxembourg-Country en 1967. Tous les nouveaux clubs reçurent leur Charte non pas des mains d'un gouverneur de district comme c'est la coutume, mais de celles de Georges Friedrichs, à l'époque directeur international. 

À partir d'un certain moment, le nombre de clubs nécessaire pour la création d'un district provisoire était atteint pour nous, mais le quartier général était récalcitrant à l'idée de donner ce statut à un pays qui, en présence de son exiguïté, ne croyait guère avoir de chances pour jamais atteindre le nombre nécessaire de clubs pour un district complet.

La cérémonie pour la constitution officielle du district eut lieu dans la solennité de la grande salle du Nouveau Théâtre de Luxembourg. Elle coïncidait avec le cinquantième anniversaire de l'Association, le « Golden Anniversary ». La grande salle, particulièrement décorée pour l'occasion, était comble. Le Grand-Duc nous avait fait l'insigne honneur d'y déléguer pour le représenter le grand maréchal de la Cour, Monsieur Alfred Loesch, frère du président fondateur du club doyen de Luxembourg.

Depuis ce jour, le District 113 a fait du chemin et il a fêté son 50e anniversaire en 2017.