Ses buts - son historique

quator logo

Deutsch (de)

Ce fut dès 1961 que l'idée d'un multi-jumelage transnational était évoquée au sein du Lions Club Doyen, seul Club existant à Luxembourg à ce moment-là. C'était son président d'alors Marcel Flammang qui contacta les clubs de Liège, de Metz et de Trèves afin de mettre sur pied un "Carrefour" qui devrait permettre de créer de véritables amitiés au-delà des frontières et de donner la possibilité aux Lions de nos quatre pays de mieux se connaître et de s'estimer.

La réunion de prestige donnant naissance à ce "Carrefour", dénommé plus tard Interclub Quatuor, eut lieu en 1963 à l'Abbaye d'Echternach et regroupa dorénavant les Clubs fondateurs d'Arlon (après le désistement de Liège), de Thionville (qui remplaça Metz), de Trèves et le Luxembourg-Doyen.

Au fil des années, les réunions de contacts annuels, les nombreux commandos de l'amitié, les multiples sorties et excursions culturelles et récréatives ont permis de forger des amitiés solides et des liens privilégiés entre les Clubs-membres qui sont passés de 24 clubs en 1988 (25e anniversaire) à 37 en 2010 (à la veille du 50e anniversaire) pour constituer une vraie famille multiculturelle et polyglotte des Lions de la Grande Région.

Bob Frommes, premier président de l'Interclub Quatuor, déclara: "Donnons à César ce qui est à César: l'idée de Marcel Flammang a porté ses fruits; ses espoirs se sont réalisés".

Je voudrais ajouter: Quelle aventure unique grâce à un Lionisme ouvert sur l'Europe !

L'appel est lancé à tous les Lions Clubs de rejoindre la famille des Lions de la Grande Région, car l'amitié Lions ne connaît pas de frontières.

Nico Bley, président